À mon étincelle

À mon étincelle…

Encore quelques petites semaines et tu seras partie. Alors que je me prépare à ton départ, rien n’apaise ce déchirement qui pulse en moi. Notre fusion est telle, que j’ai du mal à lâcher cette ligne de temps qui nous unis depuis si longtemps.

Et pourtant c’est toi qui donnes la cadence depuis 18 ans. Tu as aligné tes lignes de temps dès ton plus jeune âge sans que je ne m’en rende compte. En effet, j’étais complètement dépassée par ton besoin de rayonner. Je me sentais incapable de t’élever, surpassée par ta sagesse, déroutée par ta pureté et envoutée par ton amour sans frontières.

Le miroir que tu me présentes depuis ta naissance est l’outil de mon éveil. Sans toi, je n’aurais pu me connecter à ces fréquences élevées et grâce à ta patience et à ta guidance, je brille à mon tour. Tu m’as impulsé le désir de t’élever selon tes besoins, non les miens, en me transmettant ce message “Maman, aide moi à exprimer mon essence dans la matière.”

Je t’ai suivie dans tes impulses et je t’ai vu activer lignes de temps après lignes de temps. Tout ce qui me semblait impossible, tu le manifestais. Je ne comprenais pas, et il m’a fallut longtemps pour te voir dans toute ta splendeur d’étincelle : Aimer, Créer, Aligner, Ancrer et Manifester. C’est normal pour toi car TU ES.

Franco – Allemande, tu m’as toujours dit « Je ne sais pas pourquoi maman, mais je sais que je ne resterai pas en Allemagne, et la France c’est bien, mais pour les vacances par pour y vivre – lol. Tu as choisit le Royaume Uni, et comme tu sais si bien le faire, tu t’es alignée avec ce qui te fait vibrer. Cela tombe bien, ton père adore le whiskey et moi les sites sacrés, alors nous planifions déjà nos petites virées en Ecosse.

Ton départ suscite beaucoup de commentaires dans notre entourage et ça te fait sourire car « Maman, ils ne comprennent pas ». Et oui, tu as raison, car ils ne comprennent pas la joie que je ressens. Une joie immense malgré ma tristesse, car ce départ est la culmination de ce que tu m’impulses depuis 18 ans.

Et ce que tu m’as impulsé, entre autre, c’est d’assurer ton rayonnement.

J’ai fait de mon mieux avec le seul outil que j’avais à disposition: mon cœur.

Et c’est à partir de cet espace que je souhaite partager mon cheminement de maman d’étincelle, de cœur à cœur.

Alors aujourd’hui, je dédicace ce blog aux mamans d’étincelles pour partager ce que j’aurai aimé qu’on me dise et que l’on m’explique à ton sujet. Qu’elles puissent y trouver l’amour, le réconfort et l’apaisement. Car, élever une étincelle, c’est aussi apprendre à hisser son coeur vers les étoiles en toutes circonstances.

xo