Le deuil de l'égo

Je ne sais pas si l'un de vous éprouve ce chagrin, mais ce matin, je me suis rendue compte que mon égo n'a plus d’emprise sur moi et je ressens une immense tristesse.

Je suis incapable de l'expliquer et je ne prétends pas comprendre cette tristesse parce que mon esprit humain ne peux pas saisir ce processus complexe. Mais lorsque je me connecte au plus profond de moi même, je peux voir ma matrice cristalline s'implanter et je ressens la réorganisation, le recalibrage et l'activation de nouvelles fréquences vibratoires. Je sais aussi que je suis en train de quitter le linéaire pour de "bon".

Et cela veut dire: Adieu égo.

Ce que j'ai d'abord perçu comme un peu de confusion ou peut-être un autre programme en désactivation, est en fait mon égo qui revient à la charge pour une dernière fois, comme si c’était son « dernier appel ». Dans sa quête pour reconquérir son trône, il tente d'insuffler à mes pensées les vestiges d'histoires anciennes, de prendre le contrôle de l'espace de mes rêves avec son agenda, et de fermer mon cœur lorsque je ne suis pas consciente.

Ce matin, j'ai ressenti une douleur que je n’arrive pas à expliquer. Pourtant je parviens à maintenir des fréquences vibratoires élevées en ce moment, donc je ne sais pas en quoi consiste ce chagrin. C’est donc en me connectant à cette douleur que je VIS tout un «tas » de fréquences vibratoires «je ne suis pas assez bonne», «je ne suis pas digne», «je ne peux pas» et plus encore… qui se poussaient les unes les autres pour attirer mon attention.

Comme des hurlements au plus profond de moi, elles gigotaient dans tous les sens et se tortillaient, mais rien n’y fit et je ressentis une incroyable tristesse alors que je m'éloignai de ces piliers qui m’avaient gardée séparée de ma conscience supérieure pendant trop longtemps.

Je reconnu le visage de mon ego et sa tentative désespérée de régner sur moi une fois de plus. Accablée par la tristesse, je ressenti un profond amour pour ce «vieil ami» qui fut avec moi depuis ma naissance et qui m’a constamment montré, à travers son expression, tout ce qui en moi reniait l’amour que je suis.

Et il a réussi.

Alors que j'apprends maintenant à surfer les vagues de réalités quantiques, je me dirige vers l'inconnu en laissant derrière moi la partie la plus intime de mon être qui a permis à mon âme de faire l'expérience de tout ce que je n'étais pas.

Emmanuelle Pries