Ligne de Temps

Réveillée à trois heures du matin, je sentis ma conscience plongée dans des vibrations plutôt basses. Normalement, je réussis à convertir/transmuter ces énergies dans mon sommeil, mais je me réveillai anxieuse comme si la fréquence de cette anxiété avait bousculé mon humain.

Les fréquences vibratoires se font beaucoup entendre à 3 heures du matin car il y a beaucoup moins d'interférence énergétique et c'est un moment propice pour se connecter à des dimensions plus élevées. Et comme je n'allais certainement pas rester mijoter dans ma propre anxiété :-), j’appelai à l’aide. De suite, je sentis une ouverture de cœur et j'entendis le chant lyrien. Ça y est, j’avais quitté mes peurs et mon taux vibratoire avait monté en flèche.

Je vis un être magnifique à côté de moi et sa présence me rassura. Alors que je m’apprêtais à lui poser une question, il disparu et je vis une lumière brillante à sa place. C'était une ligne de lumière cristalline, avec des nuances de rose, de pourpre et de bleus, des couleurs à la fois opalescentes et translucides: ma ligne de temps la plus élevée - je le savais, j’en étais sûre !

Cela me coupa le souffle et je me dis à quel point c'était si beau et si différent des vibrations basses dans lesquelles j’étais absorbée quelques minutes auparavant. À ce moment même ma ligne de temps disparu.

QUOI ?!

Je me retrouvai dans un espace très étrange. Tout était à l'envers, mes pieds étaient au plafond et ma tête touchait le sol. Les meubles n'étaient pas à leur place et c'était le chaos. Un mal-aise s’empara de moi.

Arghh… Que s'est-il passé?

Nouvelle ligne de temps! Quel choc. Rien à voir avec la précédente, celle ci était brisée, la lumière avait du mal à se déplacer, les couleurs s'étaient estompées et elle clignotait comme une vieille lampe sur le point de s'éteindre. J’entendis mon humain crier: À L’AIDE.

Puis j’entendis à nouveau le chant Lyrien et une émotion particulière me surmonta, je ne saurai la décrire. Je sentis des larmes monter alors que tout mon être commença à lâcher prise. Plus je lâchais prise, plus je m’enfonçais au plus profond de moi. Je vis ma conscience évoluer à travers les dimensions et un sentiment de plénitude et de paix m’envahit. Je pouvais voir ma ligne de temps réapparaître au loin, elle était loin et semblait petite mais elle était à nouveau à portée de la main.

Les distorsions avaient disparues et je me rendis compte alors comme il était facile de changer de ligne de temps. C’était en fait archi-simple, ce saut quantique que nous faisons sans même le savoir il fallait maintenant le mettre en pratique de façon consciente. Ne pas se laissez allez dans la spirale du mental qui nous tire vers le bas.

Et pourtant cette pratique nous demande une maîtrise continue de notre énergie et parfois nous dérivons vers d’autres rives, celles de l’inconscience et de la peur. C’est normal. Et ce matin, je réalise à quel point ce lâcher prise est important car il nous détache du mental et de l’égo pour nous diriger automatiquement vers des rives de plénitude, de douceurs et ensuite de bonheur.

Ce processus ne demande pas d’efforts contrairement au mental qui commande et qui dit à notre humain d’ouvrir son cœur. Mais on ne peut ouvrir son cœur avec son mental, ça ca ne marche pas. Donc on lâche prise, même si ça fait peur, jusqu’à ce qu’on arrive à ce premier niveau de légèreté et ensuite on se laisse guider par cet élan, cette descente vertigineuse qui nous emmène vers l’inconnu, au plus profond de nous même.

Et nous cheminons pas à pas, tous ensemble, vers cette maîtrise qui nous demande un effort sur-humain.

Bon dimanche <3

Emmanuelle Pries